Le plus grand complexe européen dédié aux arts martiaux en plein coeur de Paris
Bonne années à toutes et à tous !

Bonne rentrée à l'ensemble de nos adhérentes et adhérents.

Quel type de boxe choisir quand on est débutant ?

Vous êtes intéressé par la boxe et souhaitez commencer à pratiquer ce sport passionnant ?

Mais voilà, vous hésitez entre l’indémodable boxe anglaise, le style complet du muay thaï, le spectaculaire full-contact ou encore le dernier sport de combat en vogue, le MMA.

Pas de panique, les experts du Dojo de Grenelle vous expliquent tout en détail.

Quels sont les caractéristiques et points forts de chaque boxe ? En prime, un petit tour d’horizon des bases et techniques de chaque boxe. Comme ça vous pourrez faire votre choix en toute connaissance.

Sommaire

 

Cours de boxe femme à Paris

L’indémodable boxe anglaise aka “noble art”

On commence par un classique : la boxe anglaise.

C’est l’une des boxes les plus pratiquées. On compte plus de 80 000 professionnels partout dans le monde.

La boxe anglaise aura vu des légendes du sport se créer : Mohammed Ali, Mike Tyson ou plus localement Marcel Cerdan ou Brahim Asloum pour brasser large.

Comment se pratique la boxe anglaise ?

Tout simplement avec les poings. Les boxeurs et boxeuses anglais combattent à coups de jab, crochets et uppercuts.

Ils sont équipés de gants de boxe, protègedents, coquille, brassière pour les femmes et d’un short de sport. Les boxeurs portent également des chaussures spéciales pour la boxe.

Les pratiquants s’entraînent sur sac de frappe ou patte d’ours. Des sparrings sont proposés entre partenaires. Il s’agit de combats d’entraînement. L’intensité des coups portés est réduite pour éviter de provoquer des blessures chez l’adversaire. C’est une préparation aux combats réels.

Les boxeurs participent à des entraînements complets. Ils réalisent beaucoup d’exercices de renforcement musculaire, comme le gainage pour les abdos, entre autres, ou différents exercices de pompes.

On se souviendra bien sûr du mythique saut à la corde de Rocky Balboa. Cet exercice est très pratique pour travailler le cardio. Il est repris dans plusieurs entraînements de boxe anglaise.

Pourquoi choisir la boxe anglaise quand on est débutant ?

C’est la boxe la plus “simple” à prendre en main.

Attention, ce sport reste particulièrement intense. Mais la palette de techniques étant plus réduite que les autres types de boxe, vous aurez plus de facilité à vous concentrer sur un seul exercice.

De par sa popularité, de nombreux cours de boxe anglaise pour débutants ont vu le jour. Sa renommée s’est même étendue en dehors des clubs d’arts martiaux ou salles de boxe spécialisées.

Aujourd’hui, vous pouvez pratiquer la boxe dans des salles de fitness. Certaines structures proposent même des cours de cardio boxing. Une autre façon de s’initier à la boxe anglaise sans l’aspect combat, qui peut rebuter les nouveaux inscrits.

L’art des huit membres : le muay thaï

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la boxe thaïlandaise (ou muay thaï) est également connue sous le nom d’art des huits membres. Pourquoi ? Parce que vous pouvez utiliser, quasiment, toutes les parties de votre corps pour attaquer votre adversaire : coups de pieds et poings, mais également coups de genoux et coups de coudes.

La boxe thaïlandaise est le sport qu’il vous faut si vous recherchez une boxe complète. Elle peut tout de même impressionner par son caractère violent. Les entraînements demandent un investissement total de votre part : physique et mental.

Comment se pratique la boxe thaïlandaise ?

Les boxeurs thaï utilisent les mêmes équipements que les boxeurs anglais. Ils s’entraînent également sur pao ou bouclier pour les techniques de pied.

Les combats de muay thaï durent officiellement 5 rounds de 3 minutes chacun. Les boxeurs et boxeuses ont 2 minutes de repos entre chaque round.

Comme la boxe anglaise, le combattant est désigné victorieux au regard des points accumulés (selon les frappes réalisées). Les KO sont autorisés (ou KO technique si l’adversaire est incapable de coutinuer le combat).

Contrairement à la boxe anglaise, il y a très peu de protections en boxe thaï. En combat amateur les boxeurs sont toutefois équipés d’un casque.

Devriez-vous choisir la boxe thaïlandaise en tant que débutant ?

Tout pratiquant de sport peut commencer à boxer avec le muay thaï. Le débutant y verra une bonne occasion de se défouler. Mais si vous êtes peu sportif, vous risquez d’être découragé par la haute intensité des entraînements.

Nous vous conseillons plutôt de porter votre dévolu sur une boxe plus classique comme la boxe anglaise ou la savate.

La savate boxe française est, en effet, un bon compromis. Vous apprendrez également à vous servir de vos jambes et de vos poings. Elle peut servir de transition avant de vous lancer dans le muay thaï.

Choisir une boxe dépend aussi des cours suivis et du niveau proposé. Vous pouvez très bien suivre des cours de muay thaï réservés à un public débutant. Renseignez-vous auprès de votre club.

Les coups de pieds amples du full contact

Avez-vous déjà entendu parler du full-contact ou de la boxe américaine ?

C’est un sport de combat qui nous vient des Etats-Unis (oui, comme son nom l’indique). Elle puise ses origines dans le karaté (les pratiquants recherchant la notion de contact, alors absente de l’art martial japonais). On parlait d’ailleurs de full-contact karaté.

La boxe américaine se retrouve jusque dans les films. Qui se souvient de Karaté Tiger ? Jean-Claude Van Damme, notre belge préféré, combattait le héros de l’histoire avec des techniques de full-contact.

Comment se pratique la boxe américaine ?

Comme la boxe thaï ou la savate, c’est une boxe pieds-poings. Elle puise ses origines dans le karaté.

Le full-contact se démarque par ses coups de pieds amples et circulaires. On retrouve aussi des techniques de coups de pied retournés (le ti chagi pour nos ami.e.s du taekwondo) et de balayage.

Pourquoi choisir le full-contact quand on est débutant ?

C’est un premier pas dans le monde des boxes pied-poings. Elle demande peut-être moins d’investissement que le muay thaï pour un débutant.

Par ailleurs, les nouveaux inscrits y verront un côté atypique. Ce n’est pas forcément la boxe la plus connue. Pourtant elle offre une palette de coups très riche.

La difficulté sera plutôt de trouver un club proposant la discipline. Pensez à rechercher avec les termes suivants sur Google pour trouver un club approprié :

  • “full contact + votre ville”
  • “boxe américaine + votre ville”

La traditionnelle savate boxe française

Encore un autre arrivant dans la catégorie des boxes pieds-poings.

La savate apparaît au début du XIXe siècle (on parle alors d’art de la savate). L’accent est tout particulièrement mis sur les techniques de pied :

  • chassés,
  • fouettés,
  • revers,
  • et coups de pied bas.

On retrouve aussi bien entendu les frappes de poings classiques comme les direct, uppercut et crochet de la boxe anglaise. En plus de la tête et du buste, les coups aux jambes sont autorisés.

Comment se déroulent les combats de savate boxe française ?

Les pratiquants de savate boxe française sont appelés tireurs ou tireuses pour les femmes. Les combats en boxe française se déroulent généralement en 5 rounds de 2 minutes.

La victoire, comme dans la quasi-totalité des sports de combats, revient au tireur ayant marqué le plus grand nombre de points. Le KO est toutefois plus recherché.

L’équipement du tireur est composé de gants, chaussures de boxe, protège-dents, coquille ou brassière et d’une combinaison

Pourquoi commencer la savate boxe française lorsqu’on est débutant ?

Les formats combats de type assauts proposent une première approche du combat en douceur. Les coups ne sont pas portés avec puissance. Seule la touche compte.

Par ailleurs, la durée des rounds est réduite ; 3 rounds de 1min30 contre 5 rounds de 2 minutes pour le format combat.

La savate est donc une bonne alternative pour démarrer la compétition progressivement. Ce type de compétition est accessible pour les enfants à partir de 7 ans et avec le grade de gant rouge.

Le trop peu connu sanda

La sanda est une composante du kung-fu. Les experts parlent également de boxe chinoise.

Comment se déroule un entraînement de sanda ?

Les combattants ont le droit aux pieds et aux poings. En complément, les techniques de projection, de clé et de soumission sont permises.

Le sanda est une discipline complète. Les combats détonnent particulièrement avec les autres boxes. Les assauts donnent régulièrement des KO.

Les boxeurs chinois sont équipés de casques de protection, protège-dent, coquille et brassière, bien sûr pour les femmes.

A l’entraînement, les protège-tibias sont recommandés pour s’entraîner en toute sécurité.

Devriez-vous choisir la boxe chinoise en tant que débutant ?

Ce n’est pas forcément la première boxe pieds-poings que nous vous recommandons. Surtout si c’est l’unique sport que vous pratiquez.

Si vous êtes déjà inscrit dans un cours de kung-fu, la boxe chinoise est un excellent complément. Le kung-fu vous offrira la technique. Le sanda vous offrira le combat.

Pratiquer les deux disciplines vous procurera donc un entraînement optimal, débutant ou non.

Si vous envisagez de commencer le sanda sans aucun bagage, demandez conseil à votre club. Quelle est la durée des cours de sanda ? Est-ce qu’il existe des séances pour débutants ?

Et quel est l’avis de votre professeur ? Il vous conseillera peut-être un autre sport de combat dans un premier temps, comme la savate ou la boxe américaine.

Toutes les boxes en une avec le MMA

Forcément, nous ne pouvions pas faire un article sur les différents types de boxe sans mentionner le MMA, le Mixed Martial Arts.

Alors oui, je vois déjà les puristes crier à l’incohérence. Le MMA n’est pas une boxe ! Effectivement, le MMA est plus qu’une boxe. C’est la fusion de tous les arts martiaux, boxes et autres sports de combats en un seul sport. C’est ce qui en fait toute sa richesse.

Comment se pratique le Mixed Martial Arts ?

Les combattants s’entraînent à plusieurs sports de combat : taekwondo, karaté, boxe anglaise, muay thaï, JJB (Jiu jitsu brésilien), lutte, pour ne citer qu’eux.

Le MMA n’a pas de limite. Tous les sports de combat peuvent être utilisés. L’important est que chaque pratiquant aborde les différentes phases du sport :

  • les techniques de percussion (frappes pieds-poings),
  • les techniques de blocage et d’esquive,
  • les techniques de soumissions,
  • les techniques de projections,
  • et les techniques de combat au sol.

Le MMA fera de vous le combattant le plus complet qu’il soit. Les entraînements seront composés en grande partie de JJB. C’est l’un des sports les plus plébiscités pour la pratique du free fight (autre nom du MMA).

Est-ce que je peux commencer le MMA en tant que débutant ?

Il y a quelques années, nous vous aurions répondu : NON ! Le sport n’était pas encore codifié pour l’apprentissage aux débutants. Les pratiquants de MMA avaient alors derrière eux des années de boxe anglaise, muay thaï ou d’arts martiaux en tout genre.

Aujourd’hui les cours débutants existent ! Ils sont adaptés pour un apprentissage progressif du MMA.Des cours pour enfants ont même vu le jour (recherchez “MMA éducatif”).

Donc si vous voulez apprendre plusieurs sports de combat et si vous êtes intéressés par le grappling et le combat au sol, n’hésitez plus un seul instant !

 

Boxe anglaise, muay thaï, MMA…
Tout ça existe au Dojo de Grenelle !

 

Quelles sont les boxes pour débutants que nous vous recommandons ?

La boxe anglaise pour :

  • avoir des bases solides (esquive, garde et techniques de poings),
  • une première approche des sports de combat,
  • et se renforcer.

La savate boxe française pour :

  • travailler poings et jambes,
  • son format compétitif grand public : les assauts (à la touche),
  • et développer sa souplesse.

Le MMA pour :

  • pratiquer plusieurs sports en un,
  • travailler les techniques de grappling et de combat au sol,
  • et diversifier son style de combat.

Ces conseils sont bien sûr exhaustifs. A vous de choisir la boxe qui convient le mieux à vos objectifs et votre motivation 💪

Renseignez-vous auprès du club souhaité pour vérifier qu’ils aient bien des cours adaptés aux débutants.

 

Et vous, quel type de boxe souhaitez-vous faire ?
Dîtes-nous tout sur notre formulaire de contact

ou par téléphone : 01 43 06 38 87

 

 

 

Nos autres articles sur la boxe

Self-Défense au Dojo de Grenelle

Club de Boxe Anglaise Paris

Bonne années à toutes et à tous !

Bonne rentrée à l'ensemble de nos adhérentes et adhérents.